Les graines de courge : des bienfaits santé à ne pas négliger !

Histoire des graines de courge

Les courges appartiennent à la grande famille de légumes appelée cucurbitacée. Parmi les plus connus, la citrouille, le potiron, la courgette, la butternut et bien d’autres encore puisque cette famille compte près de 800 variétés différentes.
En Europe, on ne cultive que 4 variétés de courge pour leurs pépins : la citrouille, le potiron, la courge musquée et la courge de siam.

Originaire d’Amérique, on pense que la culture de la courge remonte à quelques 8 mille ans au Mexique. Les peuples amérindiens utilisaient déjà les pépins de courge (aussi appelés graines de courge) pour leur vertu diurétique, quand les colons d’Amérique du Nord s’en servaient de vermifuge. D’ailleurs la pharmacopée américaine reconnait leur usage contre les parasites du système digestif, et ceci jusque dans les années 30.
En Allemagne et en Amérique Centrale, on se sert des graines de courge pour traiter les affections du système urinaire.

De nombreux bienfaits santé

Les graines de courge ont de très nombreuses vertus : une teneur en protéines très importante (presque 30%), une très grande richesse en minéraux variés (magnésium, fer, phosphore, zinc, potassium, calcium) et en vitamine A, un puissant antioxydant.

On reconnait en premier lieu leur pouvoir anti-fatigue. En effet, leur exceptionnelle concentration en minéraux et oligo-éléments en font un excellent reminéralisant, efficace pour lutter contre les carences. Leur teneur en fer les rend notamment très utiles pour lutter contre l’anémie.

Elles sont également connues pour leur action diurétique, ce qui les rend très bénéfiques pour le système urinaire. L’ OMS (organisation Mondiale de Santé) reconnait d’ailleurs l’usage médicinal des graines de citrouille pour «soulager les symptômes de la vessie irritable (ou vessie hyperactive) et les troubles de la miction associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)».

Grace à leur très forte teneur en fibres, ces petites graines constituent un très bon remède au transit paresseux et à la constipation chronique.

De plus, elles contiennent des acides oléiques qui favorisent le bon cholestérol, ce qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires.

graines de courge bio vrac

Comment les cuisiner ?

Tout d’abord, pour suivre les recommandations, il faudrait consommer au moins 10 g de graines de courges (une cuillère à soupe) par jour, pour bénéficier de l’intégralité de leurs bienfaits.
On conseille de bien mâcher ou de concasser les graines. Sinon, elles risqueraient de traverser le système digestif sans être digérées. On perdrait alors leurs bénéfices sur la santé.

Choisissez des graines de courge bio natures, décortiquées et non salées de préférence. Natures, vous pouvez les ajouter dans un yaourt ou pour accompagner une salade. Grillées au four, vous pouvez les consommer à l’apéritif, et les relever avec un peu de curry ou de paprika. Vous pouvez aussi les faire revenir à la poêle, puis les incorporer dans une quiche, dans un cake voire dans une pâte à pain.

On le voit, ces petites graines devraient vite devenir indispensables à tous ceux qui recherchent des aliments sains et bénéfiques à l’organisme. Et vous, quelle est la recette que vous proposez ? Justebio se fera un plaisir de la relayer dans son blog.

sabine fahyLes graines de courge : des bienfaits santé à ne pas négliger !

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *