juste Blog

Retrouvez ici toutes nos recettes, infos et actualités
pour une alimentation Juste et Bio

Les protéines de soja : 4 raisons de se lancer

Sep 23, 2020 | Actus, Alimentation

Les protéines de soja sont une excellente source de protéines végétales. Riches en vitamines B et en nutriments essentiels, elles possèdent de réels atouts santé et font le bonheur des régimes végétariens. Économiques, faciles à conserver et à préparer, retrouvez dans cet article les informations essentielles pour vous donner envie de les cuisiner…

Tout savoir sur les protéines de soja

Le soja est une plante appartenant à la famille des légumineuses. On peut la consommer sous différentes formes : tofu, lait, yaourt, huile, farine, sauces mais aussi sous forme de protéine de soja.

La protéine de soja est un produit 100 % végétal fabriqué à partir de farine de soja exempte d’huile. On la trouve souvent commercialisée sous différentes formes : en sachet, sous forme de petits ou gros morceaux ressemblant à des céréales de couleur claire ou véritables “steak”.

Elle est très riche en protéines végétales (en moyenne 50 % du produit). Elle se consomme réhydratée et peut remplacer une viande ou une volaille, et fait le bonheur des régimes végétariens.

C’est un produit très bon marché, qui se garde facilement (comme tout produit déshydraté). Il faut le cuisiner pour le consommer.

4 raisons de les consommer !

Pour les personnes sensibles à la cause animale et toutes celles qui souhaitent limiter leur consommation de viande, c’est une très bonne source de protéines.

De plus, comme elles contiennent très peu de lipides (en moyenne 5 %), il est recommandé d’en manger dans le cadre d’un régime alimentaire pauvre en graisses. D’autant plus qu’elles présentent une part très faible en acides gras saturés (à peine 0.8 %). Elles sont également exemptes de cholestérol.

Leur grande richesse en fibres (20 g pour 100 g) permet d’atteindre facilement les 30g de fibres recommandées chaque jour. Et consommer des fibres améliore le transit intestinal.

Les protéines de soja sont également très riches en vitamine B, en fer, zinc, calcium, magnésium, phosphore et potassium, nécessaires au renforcement du système immunitaire et à la production d’énergie. C’est l’une des rares protéines végétales à être considérée comme une protéine complète car elle contient tous les acides aminés essentiels.

Quelques contre-indications

Attention, certaines personnes étant allergiques au soja, il leur est alors totalement défendu d’en consommer.

Après avoir connu une mode du « tout soja », on a vu apparaitre un courant inverse. Les opposants au soja affirment qu’il pourrait favoriser les pubertés précoces et accentuer le risque de certains cancers.

D’ailleurs, du fait de leur concentration en isoflavones (substances chimiques naturelles contenues dans les plantes que l’on appelle aussi phytoestrogènes), le soja est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes, aux hommes souffrant de troubles de la prostate et aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein, utérus et ovaires.

Cependant, la majorité des recherches a conclu que les risques liés au soja en tant qu’aliment «féminisant» ont été surestimés. Pour la plupart des gens, les protéines de soja sont considérées comme sûres avec peu d’effets secondaires, voire aucun. Elles sont uniquement interdites aux personnes allergiques au soja.

Comment les préparer ?

La protéine de soja nécessite d’être réhydratée pour une meilleure digestion. Cependant, certaines personnes la consomment telle quelle pour son côté croustillant. Vous pouvez la mélanger dans un yaourt ou des céréales de petit-déjeuner.

Mais le plus souvent, la protéine de soja est utilisée comme substitut à la viande. Elle permet de préparer des plats comme la moussaka, le chili con carne, les pâtes bolognaises ou les petits farcis…

Avant de consommer des protéines de soja, il est nécessaire de les réhydrater avec 2 fois leur volume d’eau. Puis de les faire bouillir pendant 10 minutes. Comme elles triplent de volume lors de la réhydratation, 25 à 50g secs suffisent largement pour une personne pour atteindre les apports protéiques satisfaisants pour un repas.

Astuce : si votre plat contient suffisamment de sauce, vous pouvez y ajouter directement les protéines de soja texturées. Il est alors inutile de les hydrater au préalable.

Alors, convaincu ? Pour vous lancer, nous vous proposons notre recette de moussaka vegan friendly. Et vous, avez-vous des recettes à nous proposer ?

Articles Similaires

RÈGLEMENT DU JEU-CONCOURS

Un Noël en Or Article 1 : Organisation La SAS UN AIR D'ICI au capital de 115750 €, ci-après désignée sous le nom « L'organisatrice », dont le siège social est situé 850 chemin de Villefranche - ZAC de Bellecour 4 84200 Carpentras, immatriculée sous le numéro RCS...

Recette de Noël : Le nougat noir bio !!!

Bonjour à tous, aujourd'hui nous vous proposons une recette de circonstance, celle du nougat noir bio. Pour faire un malheur avec un nougat fait maison, qui figurera en bonne place parmi les 13 desserts de la nuit de Noël. A partager sans modération. Le nougat est une...

Les fruits secs, alliés des régimes faibles en glucide

Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes pour perdre du poids, et dont les postulats varient beaucoup. Les fruits secs, alliés des régimes faibles en glucides, sont une piste intéressante. Découvrez pourquoi dans notre article.

Délice d’automne : le gâteau chocolat-potiron-fruits secs bio de JusteBio

Quoi de plus réconfortant en automne que de se retrouver pour un goûter autour d’un bon gâteau chocolat-potiron-fruits secs bio. Eh oui, les noix et noisettes, les courges et châtaignes sont à la fête !!

Les sachets

Emballages entièrement
compostables

Vrac bio

Tous vos produits bio
en vrac livrés chez vous

restez juste

au courant !

restez juste

au courant !

Inscrivez vous à notre Newsletter !